Extra300s - Graupner

, popularité : 8%

Quel surprise allait m’attendre ???
Et bien un joli kit !

La boîte

Le kit est livré dans une boite de taille modeste et tout les éléments sont emballés dans des sachets plastique bien callés. On trouve le fuselage en balsa et ctp entoilé ainsi que 2 demi-ailes aussi en balsa entoilé, àcôté, les empennages de même facture, un sachet d’accastillage bien garni malheureusement avec du matériel disons plutôt plastique. Une notice est livrée avec les détails de la construction pas àpas. Si vous savez parler allemand, vous serrez avantagé car la traduction en française est très modeste.

La description de chaque élément

Le fuselage : comme dit précédemment, il est de bonne qualité, l’entoilage n’a aucun défaut, le bâti moteur déjàmonté pour mettre le moteur à45°, les tringleries sont déjàinstallées, la platine radio est déjàen place et percée pour un servo de taille standard, l’emplacement du réservoir est de la taille du réservoir fourni.

La voilure : les deux ailes sont de bonne facture et un entoilage plus que correct, dommage que dans mon kit il n’y avait pas de guide pour les fils de servos d’ailerons.

Les empennages : la dérive est construite d’un treillis de baguette balsa de 6mm. Le stabilisateur quand àlui est construit dans une planche de 6 mm tout simplement. Les empennages sont entoilés comme tout le reste du kit , c’est àdire très correctement.

La construction

L’aile : pour commencer, j’ai coller la clef d’aile en bois de bonne facture et qui passe pile dans son emplacement. Ensuite j’ai collé les 2 demies ailes ensemble (tous les collages àl’époxy 2 composants lente). Après le séchage j’ai monté les servos d’ailerons dans leur puit (les ouvertures pour les palonnier sont un peu grandes, dommage), les servos sont vissés tout simplement sur les trappes amovibles.

Le fuselage : pour commencer, j’ai fixé le moteur sur le bâti déjàinstallé car il est assez solide, aucun commentaire car très banal. Une fois le moteur en place, j’ai installé l’aile sur le fuselage pour pouvoir monter le stab : montage standard, je retire l’entoilage et je le colle avec de l’époxy lente avec la fameuse mise en croix. Ensuite j’ai monté les haubans que graupner fournit avec le kit (par précaution). Le montage du fuselage se termine par le collage de la dérive en prenant soin qu’elle soit bien perpendiculaire au stabilisateur.

Choix moteur et radio : graupner préconise des moteurs allant de 10 à15 cm3, pour ma part j’ai choisi de l’équiper d’un mds 68 (oui c’est un mds mais qui tourne trés bien, je vous voyais venir :D).

Pour l’équipement radio j’ai choisi de l’équiper de servos S3001 partout sauf àla dérive et au moteur, pour la dérive j’ai utilisé un servo de 5kg (HS 475HB) et pour le moteur un banal S3003.

Finition : La finition consiste àcoller des autocollants comme sur le réel de madame Patty WAGSTAFF. Il faut aussi mettre le capot en fibre, mettre les capots de roues (en fibre également). Ensuite vérifier le centrage et voilàvotre nouvelle monture est prête àprendre sont premier envol.

Le vol !!!

Voila le moment le plus attendu mais le plus stressant. Le décollage est très standard, on attend que l’avion passe sur son train puis on tire légèrement en faisant un décollage avec une faible monté (ça fait maquette). Le premier virage 3 axes sans souci, je retouche légèrement les trims pour avoir un vol neutre. La machine met très en confiance le pilote. Allez, on prend de la hauteur pour un essai de décrochage, la montée, àla vertical pour voir ce que vaut le moteur. Arrivé tout la haut, moteur au ralenti, je tire tire tire pour arriver plein cabré, l’abattée est nette sur une aile, plus souvent sur celle de droite (je précise mes trims sont un peu vers la gauche sur les ailerons, je ne sais pas pourquoi mais bon) ; l’abattée se rattrape très facilement après avoir remis les manches au neutre. Pour l’atterrissage pas de problème vu la vitesse de décrochage.

Bon allez on va se secouer cet extra comme un prunier donc on passe en grand débattement et làpas de surprise, c’est bien un extra et il est extra ! la boucle peut se faire d’un grand diamètre vu la puissance du moteur, les tonneaux passent sans désaxer (les puristes corrigerons quand même un peu). Les déclenchés peuvent être d’une brutalitée énorme avec de bons débattements, le statio, j’ai quand même testé, ça tient plein gaz mais les gouvernes ne sont pas ok pour le réussir.

Bon bah voila, le moment qui me fait le plus craindre arrive, il faut poser, approche standard et arrondi avec un kiss landing 3 point voila, POSð PAS CASSð, c’est le mot d’ordre !

Conclusion générale : cet avion est EXTRA !!!!!!! , vue la qualité du kit et son prix j’en suis très heureux.

Bonne construction !!!

 FABRIQUANT : graupner
 DISTRIBTEUR:graupner
 PRIX:129€
 NOM:extra300s
 POIDS:3.200kg
 ENVERGURE:1m60
 LONGUEUR:1m14
 SURFACE ALAIRE:42.5dm²
 MOTORISATION DE L’ESSAI : MDS68
 NOMBRE DE VOIE:4 et 5 servos

Test par flip ;)

Remarque : Je voulais juste signaler qu’il est malheuresement dommage que le fuselage soit si petit par rapport a l’envergure. Dans le mien j’ai installé un saito 100 et ca marche du tonnerre. j’arrive à3kg400 et je tiens le torq roll mais les gouvernes ne sont malheureusement pas assez dimensionné pour cette figure.

Nicolas Bronchart