Comment fabriquer pour pas cher un bati moteur pour faible cylindrée

, popularité : 21%

Vous avez donc décider de vous lancez dans le demi A, et vous avez acheté un moteur de faible cylindrée genre MP Jet, Norvel ou autre. Seulement voilà, le plan que vous possédez est conçu àl’origine pour un moteur Cox àfixation arrière...(ce qui est plus que fréquent dans le cas d’un plan de demi A). Il va donc falloir trouver un bati adapté àce petit moteur... Vous pouvez de ce pas aller l’acheter chez votre détaillant favorit, dans ce cas passez votre chemin cet article n’est pas pour vous... Pour les autres voici une solution rapide et bon marché.

L’idée de base

Le petit MP Jet que j’ai en ma possession demande une faible ouverture d’environ 20 mm par 25 mm. Il va etre dur de trouver un bati du commerce adapté àce moteur ! De plus les classiques batis en nylon rouge sont particulièrement laid sur un avion non capoté... J’ai donc décidé de réaliser moi même ce bati !J’ai d’abord pensé faire le bati en contreplaqué collé, mais je n’étais pas convaincu de la tenue aux vibrations... J’ai aussi pensé utiliser un plat d’alu plié en forme, mais l’alu s’affaiblit trop une fois plié àl’équerre...

Premiers essais

Comme tout bon modéliste je dispose d’une caverne d’ali baba, un bric àbrac vaguement utile qu’on accumule au cours des années de pratique sous le prétexe "ca servira bien un jour". Or il se trouve que dans ce fouilli se trouvait un bout de conière alu de 20 mm* 30 mm. L’ampoule du génie allumée au dessus de ma tête, je me saisis de l’objet et commence àen découper un bout de 30 mm de long, puis j’enlève le morceau de 20 mm * 25 mm laissant ainsi deux pattes de 5 mm de large pour fixer le moteur.Gasp ! Ces deux pattes sont bien fragiles... Il faut trouver un moyen d’améliorer ca ! Je vous livre donc le schéma du bati fini :

Le bati est fabiqué de deux pièces en alu, avec un morceau de contreplaqué de 2 ou 3 mm intercalé, le tout collé àl’époxy rapide. A quoi sert le bois ? Eh bien c’est très simple, il donne au composite ainsi créé l’élasticité dont ne dispose pas l’aluminium. Je conseille de créer l’ouverture pour le moteur après avoir contre collé les trois éléments, cela simplifie les ajustements. Pour info j’ai fabriqué ce bati avec une petite perceuse, une petite lime et une simple scie àmétaux. Rien de bien compliqué donc !

Finition

Une fois terminé, vous pouvez laisser le bati brut, en veillant toutefois àprotéger les parties apparentes du bois des projections de carburant. Une astuce consiste àutiliser un peu de colle epoxy diluée avec de l’alcool àbruler, passée au pinceau. N’oubliez pas de nettoyer le pinceau rapidement (toujours àl’alcool). Vous pouvez aussi le peindre avec un peu de peinture genre Heller en petit pot, plus un voile de vernis... Personnellement, partisan du moindre effort je l’ai laissé brut :

Conclusion

Voilàdonc un bati vite construit, aux dimensions réduites, et pas cher, puisque qu’une cornière de 1 m coute dans les 6 ¤... et qu’elle permet de faire une vingtaine de ces batis... C’est très solide car le mien s’est pris de méchants poireaux sans jamais broncher (pratique parce que ça évite les explications embarrassantes sur ces erreurs d’appréciation, mais ceci est une autre histoire...). Voilà, àla prochaine fois ! Envoyez moi les photos de vos réalisations !

Grosvince
vincent.premel@ifrance.com