Introduction et présentation

, popularité : 38%

Les origines de la catégorie

Le modélisme est un monde de passion, et comme toutes les passions celle ci comporte des modes, plus ou moins éphémères, durables pour certaines (par exemple le lancé main), qui interviennent en marge du classique trainer ou du planeur 2 axes. Depuis que je pratique le modélisme (un peu plus de dix ans maintenant), j’ai successivement vu passer la mode petit gros, la mode lancé main, celle de l’indoor, plus récemment celle des petits électriques regroupés sous le terme "park flyers". La dernière en date étant celle du multi moteur électrique en polystyrène moulé...

Les plus jeunes d’entre nous ne se souviendront probablement pas de la catégorie "1/2 A", qui nous intéresse aujourd’hui. Elle est d’une philosophie assez proche du park flyer, àsavoir de petits avions permettant de voler dans un espace réduit, peu coà»teux àl’achat, peu coà»teux àl’usage, facile àemmener en vacances... Cette catégorie née aux Etat Unis fut importée en France par Patrick Nicolas, le créateur du génial Piaf, par le biais de la revue Modèle Magazine.

Portrait robot d’un demi A

Comme indiqué plus haut, il se rapproche par la taille d’un park flyer. Nous avons donc affaire àun modèle qui mesurera entre 80 et 120 cm d’envergure, et dont la masse se situera entre 400 et 800 g. La principale différence proviendra de la motorisation et des performances. Un demi A sera presque toujours propulsé par un moteur thermique de faible cylindrée (moins de 2 cm3). Motorisé de la sorte ce modèle sera nettement plus vif qu’un park flyer, se rapprochant des performances d’un modèle de taille classique.

Nous verrons plus tard qu’il est tout àfait possible de débuter avec un modèle demi A, sous certaines conditions toutefois, notamment avec un modèle adapté.

Le demi A pour qui ?

En fait pour tout le monde ! Du débutant au pilote expérimenté, tout le monde peut y trouver son compte. On peut tabler sur un modèle de début àaile haute comme sur une jolie semi maquette du Corsair de vos rêves. Plus globalement, cette catégorie s’adresse àtous ceux qui rêvent de faire autre chose que des modèles de 1.50m motorisé par un 6.5 cm3, ceux qui manquent de place àla maison comme dans le coffre de la voiture, les gens peu fortunés... La liste est longue !

Il faut vous attendre àpas mal de réflexions sur le terrain avec un demi A. Sachez que ces petits modèles ne sont pas plus vicieux que les autres, simplement vu leur taille les réglages (notamment le centrage, ou la carburation moteur) sont plus ardus et demandent plus de finesse que sur un modèle classique. Rien de dramatique la plupart du temps, mais il faut le savoir et prendre son temps pour les réglages plus que sur un modèle classique.

Le vent peut aussi être un facteur limitant, ceci dit j’ai déjàfait voler un Piaf thermique par une jolie brise de 50 km/h ou seul un Wilga de 2.50 m avec un 140 cm3 osait sortir les plumes. C’est vrai que le vent était régulier, ce qui simplifie les choses, mais bien que l’expérience se soit terminée sans casse, je ne la renouvellerai sans doute pas de si tôt.

Je reviens sur le cas du débutant qui trouvera dans cette catégorie des avions peu coà»teux, et surtout très costauds car légers. Ce qui est très important lors de l’apprentissage !

Où trouver le matériel ?

Cette catégorie impose des équipements de taille réduite, pour des questions de taille et de poids. Aujourd’hui il est très facile de se procurer chez son détaillant local un équipement radio de taille réduite ; il est plus compliqué de trouver un moteur de moins de 2 cm3, heureusement la vente par correspondance est làpour nous aider.

On trouve relativement facilement les moteurs et hélices adaptées par ce biais, et en France et en Europe le choix en petits moteurs thermiques est relativement vaste si on prend le temps de chercher un peu. Tout cela sera développé dans les futurs articles de la rubrique.

Quant àla cellule il sera plus facile de vous tourner vers un plan, les kits se faisant plutôt rares... New Power Modélisme distribue cependant la gamme Ace RC, adaptée àde petits moteurs et dont les modèles ont une envergure de 90 cm.

Le demi A en exemple :

Après vous avoir mis en appétit, du moins je l’espère (!), voici la description de mon demi A préféré, àsavoir le Piaf. J’ai totalement craqué sur ce petit avion, simple àconstruire, simple àentretenir, super solide (le deuxième vol de celui de la photo s’est terminé par un soleil, suite àune erreur de mémoire sur l’émetteur, mais sans aucune casse sauf l’hélice).

C’est vrai qu’il n’est pas particulièrement beau, mais il vole formidablement bien pour peu qu’il soit bien réglé. Il vole tellement bien que j’ai appris àpiloter sur 1 de ses prédécesseurs. Celui de la photo est le 3ème exemplaire d’une série de 4 (le 4ème sera présenté dans un autre cadre). Il est équipé d’un MP Jet de 1 cm3, sur palier. L’équipement radio est confié àtrois servos de 20 g chacun, le réservoir est un modèle pour pylône de 40 cm3, le récepteur est un R700 Graupner. Entoilé en Oracover et Oralight, construction d’après le plan de Modèle Magazine. Décoré par les bon soins de ma copine àl’effigie du Piaf de Dan Sale (le personnage de BD). Le domaine de vole est très vaste, du vol lent autour de soi, au vol moyennement rapide. Plein gaz ça grimpe aux arbres, le profil plat et très épais ainsi que la puissance très confortable du moteur n’y étant pas étrangers. La commande se fait en 2 axes, et toutes les cabrioles possibles avec ces commandes sont possibles, du looping au renversement.

Conclusion

J’espère vous avoir donné envie de voler àcontre courant des normes établies sur les terrains, et je souhaite que cette rubrique vous apporte les conseils et astuces dont vous aurez besoin. Je profite de cette conclusion pour lancer un appel aux personnes utilisant des moteurs de faibles cylindrées afin de pouvoir faire un comparatif très prochainement. Je cherche aussi un nom pour la rubrique, donc si vous avez une idée... Pour toutes questions utilisez le forum du site !

Grosvince
vincent.premel@ifrance.com