Présentation du materiel...

, popularité : 9%

Avant de détailler les différents types de moteurs, il faut commencer par en comprendre le fonctionnement.

Voici les 2 règles qui dictent le fonctionnement d’un moteur électrique :
 lorsque l’on fait passer du courant électrique dans un fil, il se crée un champ magnétique autour de ce fil...
 Lorsqu’un champ magnétique est soumis a un autre champ magnétique de sens contraire, il se repoussent mutuellement...

Les moteurs

L’intérieur :

Un moteur électrique est constitué de plusieurs enroulements de fils appelés bobine ou bobinage et d’aimants
(le plus souvent au nombre de 2) de plus ou moins bonne qualité suivant le moteur...

Un moteur est formé de 2 parties principales :
le stator : c’est la partie fixe du moteur (la cage)

le rotor : c’est la partie rotative (l’axe) du moteur

Il existe 2 grandes catégorie de moteur électrique utilisés dans le modélisme :
 Les brushed (ou moteur a balais(ou charbons suivant les cas)) :
Dans ce genre de moteur, les aimants sont placés sur la cage du moteur, il sont fixes et forment le stator
Le bobinage est fixés sur l’axe rotatif et l’on injecte le courant a l’intérieur de ces bobines par l’intermédiaire des balais( ou charbons) et du collecteur.
c’est la plus grande catégorie de moteur utilisé dans le modélisme
les photos de cet article représentant des éclatés montrent ce genre de moteurs

 Les brushless :
Dans ce genre de moteur, les aimants sont cette fois fixés sur l’axe du moteur et le bobinage est placés dans la cage fixe du moteur.
Ainsi, il suffit d’injecter le courant directement dans la bobine, il n’y a pas de perte contrairement aux moteur a balais donc le rendement est beaucoup plus élevé...

C’est une gamme de moteurs qui se développe pour le modélisme mais qui coà»te encore très cher car nécessitant un variateur spécial (appelé régulateur)..

Le principe de fonctionnement est celui des moteurs triphasés utilisés dans l’industrie...

Les variateurs :

Pour piloter tout ces moteurs, il faut utiliser un variateur de vitesse.
le variateur correspond au carburateur, c’est grâce a lui que l’on va donner sa vitesse de rotation au moteur, le freiner, le mettre en marche arrière (bien évidement non applicables au avions et planeurs...)

Ils se décomposent la aussi en plusieurs type :

 Les variateurs : il servent a faire varier la vitesse des moteurs "brushed", la sortie se fait sur 2 fils, le + et le -

 les régulateur (ou controleurs) : ils servent a faire varier la vitesse des moteurs "brushless", la sortie de ces variateurs se fait sur 3 fils alimentés l’un après l’autre pour faire tourner le moteur...

La encore, il existe ensuite 2 sous catégorie pour ces différents variateurs :

 les optos : ils sont alimentés par le pack de réception, cela signifie qu’un modèle équipé de ce type de variateur devra emporter un pack d’accus de 4 a 5 éléments pour alimenter le récepteur et les servos et une autre pack beaucoup plus gros pour alimenter le moteur
 les BEC : ces variateurs sont équipés d’un système qui leurs permettent de s’affranchir du pack de réception, ils alimentent le récepteur via le pack de propulsion. Ils sont aussi capable de couper le moteur avant la fin de l’accus afin de laisser suffisamment de jus aux servos pour ramener le modèle tranquillement

Enfin, le dernier élément essentiel au groupe de propulsion d’un électrique :

Les accus...

Un accu est ce que certains appellent vulgairement "une pile rechargeable"...

La tension d’un élément est de 1.2V nominal, cette tension peut monter jusqu’ 1.45v voir plus juste après la charge et descendre a 0.8V lorsque l’accu est correctement déchargé.

Il existe différentes technologie d’accus très utilisés dans le modélisme :
 les Nickel-Cadmium (couramment appelés Nicad ou NiCd)
 les Nickel-metal hydrure (NiMh)
 Les Plomb/acide (Pb), c’est la technologie de toutes le batteries de voitures

Seuls les 2 premières technologies sont utilisés dans la propulsion de modèles électriques, les batteries au plomb étant trop lourdes et trop volumineuses pour des engins volants...

Les packs d’accus sont donc des assemblages en séries d’accus...
Les plus courant pour les format 280 a 600 vont de 6 a 8 éléments...

Enfin, pour compléter cet ensemble de propulsion, il faut bien entendu parler du chargeur...

La encore, il en existe plusieurs type :

 le standard : il charge a un courant de charge fixe et ne s’arrête que lorsque l’accu est débranché, c’est le type de chargeur a pas cher le plus courant qui existe...

 Le minuteur : en choisissant un courant de charge donné pour un type d’accu, on règle un minuteur qui coupe la charge lorsque l’accu est supposé chargé a bloc, ce type de chargeur est maintenant totalement dépassé

 Ã capteur de température : lorsqu’un accu est chargé, il s’échauffe, ce type de chargeur détecte a l’aide d’une sonde l’échauffement de l’accu et coupe la charge a ce moment... Ce type de chargeur était extrêmement sensible au aléas extérieurs...

 Le delta peak : c’est ce qui se fait de mieux en matière de chargeur, c’est maintenant ce qui équipe tout les chargeurs digne de ce nom, il détecte la baisse de tension qui se produit lorsqu’un accu est chargé a son maximum et coupe la charge a ce moment la.

Ces chargeurs se branchent suivant le cas soit sur le 220V, soit sur le 12V mais certains acceptent les 2...