Aeromodelisme.com - Le webzine de l’aéromodélisme

Accueil > Fiches > Easyglider (électrique) de Multiplex

Easyglider (électrique) de Multiplex

lundi 30 janvier 2006, par toons

L’easyglider de Multiplex est un très beau et aérodynamique planeur de 1800mm d’envergure entièrement conçu en élapor.


Très stable, facile de transport ce motoplaneur est destiné autant aux débutant qu’aux pros , il est très gratteur et a une faible charge alaire.
Cependant il est conseillé de changer la motorisation (speed 400) peu puissante au profit d’un speed 480 , ou , encore mieu : un brushless.
Pilotage aux 3 axes (ailerons , profondeur et dérive) + moteur.

Il est décliné en 2 versions : planeur pur et motoplaneur électrique.
Vendu avec tout ses accessoires (gaines, tringlerie ..) 80€ avec le moteur, réducteur et hélice pour la version motorisée et 60€ avec un dispositif de mise en altitude pour la version pur.
Une version RR est aussi disponible pour la version motorisée (moteur , réducteur , hélice , variateur et 4 servos) pour 160€ et pour la version planeur pur (dispositif de mise en altitude et les 4 servos) pour 120€.

Version électrique :

- Nom du modèle : Easyglider (électrique).

- Matériaux : Élapor.

- Type : Planeur.

- Envergure : 1800mm (70,9 in).

- Longueur : 1130mm (44,5 in).

- Poids : 730 g et 980 g en ordre de vol (moteur d’origine + accus 8 elements).

- Charge alaire : 23 g/dm2.

- Moteur : Speed 400.

- Hélice : 8,5x5.

- Servos : 2 mini (2,5kg/cm) aux prof et dérive + 2 micro (1,5kg/cm) aux ailerons.

- Nombre servos : 4.

- Récepteur : Minimum 4 voies.

- Accu de réception : Mimh 7-8 élements (8 préférable) ou lipo 2s (3s avec brushless ou 480).

- Problèmes éventuels : Jeu dans l’emboitement des ailes au fil du temps (beaucoup de temps).
Attention ! il allonge beaucoup a l’atéro !

- Modifications : - Le guignol de dérive vient buter contre le fuselage lors de grand
débattements : creuser un peu l’élapor.
- Ne monter pas les rondelles sur les corps de fixation des tringles de
commande pour permettre leur rotation libre sur les guignols durant la
phase de débattement.
- Ne collez par les demi-fuselages, préférez un assemblage avec de
l’adhésif armé qui permet de démonter l’appareil pour changer le moteur
ou le réparer.

- Impression générale : Exelent planeur d’initiation et de perfectionnement.

En esperant voir de nouveau "easyglideriens" à la pente,
Toons.

Je vous convie a faire un tour sur mon blog et voir mon easyglider ainsi que sa vidéo en vol (3eme).


Voir en ligne : bungymania