Calmato sport

, popularité : 36%

Après avoir fait mes premiers pas en pilotage sur un trainer calmato de kyosho, et avoir crashé celui-ci de façon irrécupérable, j’ai décidé de passer àun avion de transition aile basse. Etant très satisfait des qualités de vol et du sérieux de fabrication de mon premier avion (sauf l’entoilage qui se décolle inexorablement au fur et àme sure des vols), mon choix s’est porté sur le calmato sport.

 Nom : Calmato sport
 Fabriquant : Kyosho
 Prix : Environ 120 Euros
 Type : Avion de transition aile basse ARF
 Classe : 40
 Envergure : 1550 mm
 Longueur : 1400 mm
 Surface alaire : 43,4dm2

 Poid annoncé/obtenu : 2400g/2500g (rajout d’un deuxième pot silencieux obligatoire dans mon club)
 Charge alaire annoncée/obtenue : 55,2g/dm2 / 54,6g/dm2

 Servos utilisés : 4 servos standart
 Moteur utilisé : OS46AX
 Accus : 800 mA NiCd
 Hélice : Graupner 11x7
 Modifications eventuelles : j’ai remplacé le train tricycle peu fiable par un train bicycle.

Les plus :
 Très bonne qualité de fabrication, solide.
 Construction très avancée (guigols et charnières déjàposées, réservoir posé, dérive collée, bati vissé, platine de servos collée...)
 Vol très sain, pardonne les Erreurs de pilotage.
 Passe bien toute la voltige sauf le vol tranche.
 Très joli pour un avion de transition, belle verrière

Les moins :
 Entoilage de très mauvaise qualité, se décolle et ne se recolle pas au fer àentoiler.
 Ne tient pas la tranche
 Pour un avion de transition, je ne vois pas l’intérêt du train tricycle. Cependant, la transformation en bicycle est simple àréaliser.